Depuis que vous avez pris vos billets d’avion pour Marrakech, tout le monde ne cesse de vous parler de l’incontournable médina de la ville ocre et de sa célèbre place Jemaa el Fna. Si au fur et à mesure des conversations vous avez bien compris que le coeur historique de la ville valait le détour, vous ne savez pas encore quoi y faire, mise à part les souks ! Pas de panique, voici de quoi vous aider dans vos pérégrinations.

 

  1. La place Jemaa el Fna

Impossible de venir à Marrakech sans passer faire un tour à la Place Jemaa el Fna ! On y découvre ses calèches à jus de fruits et ses échoppes, on y admire ses musiciens et acrobates, ses tatoueuses de henné et ses charmeurs de serpents. Et à la nuit tombée, c’est un autre visage que cette place mythique nous propose. Des dizaines de restaurants ambulants s’y installent afin de nous régaler de spécialités locales. Ayant encore préservé son côté traditionnel, on peut y voir des enfants rassemblés autour des conteurs ou aux stands de pêche à la ligne.

 

  1. La médersa Ben Youssef

Cette ancienne école coranique fondée au début du XIVème siècle puis agrandie en 1570, était le plus grand collège islamique du Maghreb. En se baladant entre son bassin de marbre, ses mosaïques, ses ornements en stuc et ses calligraphies, on imagine facilement ce qui y était la vie d’étudiant d’autrefois. Pas étonnant que ce soit l’un des sites les plus populaires de la médina.

 

  1. Le quartier du Mellah

Alors que les guerres de religion en Espagne faisaient rages, Moulay Abdallah offrit en 1558, ce quartier sécurisé aux réfugiés juifs, en échange de leurs techniques artisanales destinées à embellir la ville. Encore chargé d’Histoire mais aussi lieu très animé et populaire, on peut découvrir ce quartier seuls ou avec un guide.

 

  1. Le Palais de la Bahia

Après le Mellah, direction le Palais de la Bahia, situé à quelques minutes à pieds seulement.

Au XIXème siècle, il était le plus impressionnant Palais du Maroc et comptait 150 pièces d’inspiration arabo-andalouse. Ancien Harem du vizir, patio jalonné de fontaines, jardins bordés de grenadiers et d’orangers et fleurs multicolores agrémentent les vestiges de l’artisanat de cette époque.

 

  1. Le quartier des tanneurs

Situé à l’est de la médina, ce quartier est l’occasion de voir un travail artisanal ancestral et l’une des spécialités du Royaume Chérifien. Techniques de travail du cuir et conditions harassantes et difficiles, rien ne vous sera épargné ! Conseil : si vous êtes sensible aux odeurs, acceptez le brin de menthe qu’on vous propose souvent à l’entrée.

PARTAGER